Dis, Papa ?… Je peux avoir les clés ?

Le week-end dernier, ma ville (Tours – 37) et sa mairie socialiste (Jean Germain), ont cru utile d’inviter le Front National pour son congrès annuel.

Ho… rien de bien important, Papa FN devait remettre officiellement les clés de la boutique à sa fillette (Jean-Marine…). Et je me surprend à me demander pourquoi plusieurs villes avant la notre avaient refusé d’accueillir cette petite sauterie, pour d’hypothétiques problèmes de sécurité…



Si l’on met de coté quelques unes des rues les plus marchandes du centre-ville « condamnées » un premier samedi de soldes, les quelques (centaines de) renforts policiers sollicités, le blocage complet d’un demi-boulevard via d’imposantes grilles agrémentées de dispositifs anti-émeutes, le filtrage quasi-systématique dans les 500m environnant le centre des congrès du Vinci, le gazage à la lacrymogène d’une des places principales de la ville alors que nombres de familles (et donc d’enfants) déambulaient dans l’insouciance et l’euphorie d’une balade consumériste… bah, c’était presque un week-end comme les autres…

J’ai néanmoins pu assister à l’inauguration du nouveau système d’arrosage municipal, prodigué par deux jolis camions blancs bardés de bleu. Ca a l’air efficace, mais va arroser toute une ville en pleine canicule avec seulement deux véhicule…? M’est avis que Jean Germain devrait investir dans quelques camions de plus, avec les impôts locaux qu’on paie, il doit en avoir les moyens…

Autre fait troublant, j’ai assisté (à deux mètres de moi à peine) à la méprise d’un agent de la Brigade Anti-Criminalité (pourtant réputés pour leur sérénité et leur trèèèèès grand professionnalisme). En effet, celui-ci (qui s’était cagoulé pour suivre une espèce de mode lancée par la dizaine de personnes qui l’entourait, fashion-victim, va!) s’est mis à ramasser un morceau de pavé fortuitement décellé par le piétinement colérique des vilains manifestants (probablement tous gauchistes de surcroît), et l’a lancé en direction de ses collègues miliciens d’état (vous savez, les clones bleus habillés à la mode Robocop). Ensuite, sans se rendre compte que ce geste réflexe, symptôme d’un mal-être professionnel certain, avait engendré une riposte des droïdes sus-nommés en direction des civils, notre ami à remis prestement son brassard orange (qu’il avait du ôter car ça devait le gratter un peu)… Étonnant non…?

Dernière chose, je me permet de pouffer en pensant à la facilité que j’ai eu à finalement regagner le parvis de la gare (et donc les abords directs du centre des congrès)… Sont vraiment ballots ces manifestants, ils ont traîné la patte tout un après-midi pour faire entendre leur mécontentement en restant bloqués comme des couillons à cinq cents mètres de leur objectif. Alors que j’ai mis à peine cinq minutes par les ruelles à me retrouver à vingt cinq mètres de l’entrée principale du bâtiment. Croyez moi si je vous dis que si j’avais été gauchiste (ou pire, droit-de-l’hommiste) et si j’avais eu un sac à dos remplis d’oeufs du mois de novembre, j’aurais facilement pu attendre la sortie et arroser tous les participants du tournoi de bridge (bah oui, je l’ai vu dans ma télé, y’avait que des pantoufles dans le Vinci…)

Mais bon,ça fait trop de suppositions foireuses, et puis j’avais pas le temps, vu l’heure, j’allais louper la redif de « Champs Elisées » de 1983 sur Antenne2…

Allez, bisous, bécots 😉

Publicités

2 réponses à “Dis, Papa ?… Je peux avoir les clés ?

  1. Salut,

    La lecture de cet article qui se veut humoristique voire sarcastique, laisse malgré tout un arrière goût bizarre dans la bouche.

    Pour le moins, je le trouve assez ambiguë ! On arrive pas à savoir si tu approuves les manifestants ou bien la venue du FN. La seule chose dont on est sûr c’est que tu n’es ni gauchiste ni droitdelhommiste – pour te citer.

    Pour le reste on a du mal à comprendre où tu te situes.
    Il me parait important d’être clair … et écrire un article qui pourrait être interprété de différentes façons en fonction du bord vers lequel on penche (je parle pour ceux qui ont des opinions – il est vrai qu’un certain nombre de nos concitoyens n’ont aucune opinion ou plutôt l’opinion du dernier qui a parlé), fait à mon avis preuve d’une certaine hypocrisie.

    Ça se voulait peut-être uniquement et simplement humoristique, mais bon …

    Bye,
    lool

  2. Salut Lool

    En premier lieu, toutes mes confuses pour ne pas avoir publié/répondu plus tôt. Cela fait un moment (depuis cet article en fait) que je n’avais pas mis les pieds sur mon blog. Je manque de temps et d’occasion pour y mettre du contenu, et encore plus pour répondre.

    Rassure toi (ou pas) cet article est (évidemment) sarcastique, et emprunt d’une totale auto-dérision.

    Pour être tout à fait franc, en revenant de cette manifestation j’étais bien décidé à écrire un article très sérieux et engagé, affirmant ainsi mes convictions politiques (résolument à gauche, voire très à gauche…). J’ai eu le « coup de gueule au bord des lèvres » toute la journée… Mais, après réflexion, à lors de la rédaction de l’article, j’ai décidé d’habiller les 2 photos (que je considère comme le contenu principal de l’article) d’un petit texte au vitriol. Car c’est là le type d’humour que j’affectionne dans la vie (auto-dérision, sarcasme limite cynisme). Et pour ne pas, justement, écrire un énième pamphlet anti-FN (d’autres le font, et bien mieux que je ne le ferais jamais). D’autant que je me suis promis que ce blog (et son contenu) ne serait pas ouvertement orienté et politisé (même si l’utilisation et le principe des licences libres que j’affectionne est, en, soi un acte politique, dans le sens premier du terme). Tout d’abord par ce que cela imposerait que je puisse suivre et débattre (forcément) sur les commentaires de ce type. Et disons que je n’ai ni l’envie ni le besoin de m’inscrire dans un débat politique sur internet (enfin pas ici du moins). Si j’apprécie de le faire de vive voix, et dans un contexte prédestiné, je ne me sens pas d’entretenir quelque débat que se soit sur ce support… Et ce n’est pas la vocation à laquelle je prédestine ce blog.

    Alors si (pour toi ou d’autres), la tonalité ou le contenu du texte peut prêter à confusion quant à mes convictions politiques… je serais tenté de dire « tant mieux »… dans le sens ou le ton était destiné à ça (interpeller sans lancer de débat, ni orienter le discours et affirmer une position politique), puis (et c’est le principal pour moi) je sais ou je me situe dans tout ça, et j’ai des convictions fortes que je défend déjà par ailleurs, ceux qui me connaissent le savent, et ceux qui ne me connaissent pas interpréteront comme ils le voudront…

    Voilà…

    @+ et merci pour le commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s